Sign in / Join

Formation de contributeur à la sûreté aéroportuaire

Dans le cas où vous désirez étoffer vos connaissances ou débuter un nouveau travail dans le secteur de la sûreté aéroportuaire, il est possible de trouver une formation de contributeur à la sûreté aéroportuaire en vous approchant d’un professionnel qui pourra vous présenter tous les modules de formation disponibles. Les modules de formation sont suggérés aux personnels des compagnies aériennes voulant approfondir leurs compétences dans le domaine. Vous pouvez demander un devis afin de pouvoir avoir une idée précise si vous en éprouvez le besoin.

Les formations disponibles pour travailler à ces postes notables

Au sein des zones aéroportuaires, il est nécessaire de ne pas mépriser la sécurité car la France est mise sous surveillance depuis quelques années étant donné les divers attentats contre l’aviation civile ayant eu lieu. Ainsi, la formation des contributeurs à la sûreté est particulièrement intéressante, notamment pour pouvoir entrer dans la zsar ou Zone Sûreté à Accès Réglementé. Afin de réussir à passer tous les modules, vous bénéficierez d’un cursus spécifique.

A lire aussi : Comment négocier son salaire en intérim ?

Une formation de base est programmée pendant une durée de 7 heures permettant d’appréhender les connaissances classiques pour les diverses tâches ayant trait à la sûreté. Cela peut être question des contrôles de sûreté, des protections des aéronefs ou encore des fouilles, vous bénéficierez des instructions particulières à chaque fois et cela dure plusieurs heures.

Il est également nécessaire d’assimiler la vérification des passagers ainsi que les bagages et aussi discerner les situations pouvant être source de problèmes.

A découvrir également : Comment devenir chauffeur VTC ?

Les techniques de luttes contre le terrorisme

Dans les modules de formation de contributeurs à la sûreté, les techniques de luttes contre le terrorisme sont intégrées. En effet, afin que la sûreté de la zone aéroportuaire soit respectée à tous les niveaux, les pouvoirs publics ainsi que les sociétés de sécurité privée en charge de la sûreté aéroportuaire développent des techniques d’inspection filtrage toujours plus minutieux , de scanners corporels et de profiling qui consiste à cibler les passagers suivant les critères de risque ad hoc.

Les moyens sont axés sur le contrôle des bagages de soute ainsi que sur les contrôles qui permettent aux passagers d’entrer dans la Zone de sûreté à accès réglementée ou ZSAR qui est affectée au personnel et à l’embarquement. Les bagages présentés par les voyageurs et voué à voyager dans les soutes des avions sont soumis à des vérifications consciencieux de la part de des agents de sûreté aéroportuaire.

Plusieurs technologies sont requises. Les bagages de soute sont tracés et affiliés de manière informatique aux voyageurs propriétaires. Ils sont assujettis à des examens cynotechniques, à des appareils à rayon X et à des appareils de dépistage automatique d’explosifs et d’appareils explosifs.

Les matériels de convoyage, notamment les trieurs, tapis, dispositifs de déviation des bagages suspects qui nécessitent un traitement par les artificiers engendrent eux-mêmes une haute technologie logistique. La formation de contributeurs en sûreté aéroportuaire est particulièrement importante pour les personnels de la zone aéroportuaire afin d’appréhender les nouvelles techniques mises en vigueur récemment.