Sign in / Join

Comment ouvrir un salon de coiffure en France ?

ouverture d'un salon de coiffure est un projet très convoité, pour la plupart des professionnels de la coiffure, en France. Pourquoi ? Parce que le secteur de la coiffure est le deuxième secteur de l'artisanat français et que devenir son propre patron est devenu le rêve de nombreux Français. Cependant, l'ouverture de votre propre salon ne peut pas être improvisée. Découvrez toutes les règles à respecter ainsi que les étapes à suivre pour créer votre entreprise. L'

Quel diplôme pour ouvrir un salon de coiffure ?

Pour faire carrière dans le domaine de la coiffure, CAP Coiffure est le diplôme de base à obtenir. Cependant, la PAC ne suffit pas à elle seule pour ouvrir un salon de coiffure. Si vous souhaitez ouvrir un salon de coiffure, vous aurez besoin de l'un de ces diplômes :

  • certificat de coiffure professionnelle ;
  • certificat de maîtrise en coiffure ;
  • diplôme inscrit au RNCP dans un domaine directement lié à celui de la coiffure.

Vous ne voulez pas vous impliquer à nouveau, dans une nouvelle formation ? Si vous avez travaillé en tant que coiffeur depuis plusieurs années, avec un CAP de coiffure, vous pouvez obtenir le certificat de qualification professionnelle « Hair Salon Manager » grâce au VAE (Validation of Acquired Experience). Avec ce diplôme, vous pouvez ouvrir un salon de coiffure.

A lire également : Assimil et l'apprentissage de l'arabe : les coulisses de l'application

Enfin sur la question des diplômes, sachez qu'il est possible d'ouvrir un coiffeur sans diplôme . Mais attention, c'est très réglementé. La première solution consiste à embaucher des personnes titulaires du certificat professionnel ou du certificat de qualification professionnelle. Vous n'avez donc pas besoin d'avoir le diplôme. La deuxième solution consiste à faire de votre salon de coiffure un complément à une activité principale. Et ce que votre salon de coiffure est exclusivement réservé aux hommes et est situé dans une ville de moins de 2 000 habitants.

Quel statut juridique choisir pour ouvrir un salon de coiffure ?

Comme pour toute création d'entreprise, le choix du statut juridique est très important. C'est un choix qui doit être considéré, car il a un impact significatif sur l'entreprise et sur votre vie personnelle.

A lire en complément : ENT Angers : se connecter à son compte

Si vous estimez ne pas avoir les connaissances nécessaires pour faire le bon choix, nous vous recommandons de faire appel à un avocat ou à un avocat. Ils peuvent vous aider à choisir le statut juridique le mieux adapté à votre situation. Si vous décidez d'ouvrir vous-même votre salon de coiffure, il vous sera certainement recommandé de choisir une entreprise individuelle (EURL ou SASU). En revanche, si vous choisissez d'ouvrir votre salon avec un ou plusieurs associés, privilégiez la société commerciale (SARL ou SAS).

Dans la mesure du possible, nous vous conseillons de ne pas opter pour le statut d'autoentrepreneur qui ne convient pas vraiment à ce projet. En effet, le seuil de chiffre d'affaires à ne pas dépasser est assez faible et risque de vous limiter dans le développement de votre salon.

Quelles sont les réglementations spécifiques aux salons de coiffure ?

Avant d'ouvrir un salon de coiffure, vous êtes obligé de suivre un nombre de règles :

  • Tarification  : Vous devez afficher les prix toutes taxes comprises, visiblement à l'intérieur et à l'extérieur du salon de coiffure. En outre, les factures doivent préciser le montant à payer hors TVA et TVA des services.
  • L'accueil du public  : votre coiffeur dans le respect de toutes les normes en vigueur en matière de sécurité et d'hygiène.
  • Autorisation de la SACEM  : Si vous souhaitez diffuser de la musique dans votre salon de coiffure, une autorisation de la SACEM sera requise.

L'importance d'utiliser un logiciel pour coiffeur

Au cœur d'une ère numérique grandissante, les professionnels de tous les secteurs se tournent vers la technologie pour optimiser leurs activités. Dans le domaine capillaire, l'adoption d'un logiciel dédié peut transfigurer l'expérience tant pour le coiffeur que pour le client.

L'un des principaux avantages réside dans la gestion simplifiée des rendez-vous. Fini les agendas papier encombrants et les oublis malencontreux. Le logiciel offre une vision claire et immédiate des créneaux disponibles, facilitant ainsi la prise de rendez-vous. Les rappels automatisés réduisent également le risque d'absence ou de retard de la clientèle.

D'autre part, une gestion efficace des stocks est primordiale pour tout salon qui se respecte. Grâce à ces outils numériques, la surveillance des produits devient un jeu d'enfant. Il est désormais aisé d'anticiper les ruptures, de repérer les produits les plus vendus et, par conséquent, d'ajuster les commandes en conséquence.

Les logiciels spécialisés vont souvent de pair avec une base de données clients. Ceci permet non seulement de personnaliser les rendez-vous mais aussi de fidéliser la clientèle en offrant des offres sur mesure ou en se remémorant les préférences de chacun.

Ces outils numériques peuvent aussi servir de plateforme de communication. Le partage d'offres spéciales, de conseils ou de nouvelles tendances peut se faire directement via le logiciel coiffeur, renforçant le lien entre le professionnel et sa clientèle.

Pensez à optimiser la réservation pour combler les clients

Dans le monde actuel, où chaque seconde compte, l'optimisation de la réservation est un enjeu majeur pour tout salon de coiffure. Une expérience de réservation fluide et intuitive peut être le facteur décisif pour un client hésitant entre plusieurs établissements.

La première étape réside dans la mise en place d'un module de réservation en ligne. Accessible 24/7, il offre une flexibilité sans pareil, permettant aux clients de prendre rendez-vous à tout moment, où qu'ils soient. Un tel système est particulièrement apprécié des générations connectées qui privilégient les interactions digitales.

La transparence est également un élément clé. Informer le client de la durée estimée de chaque prestation, des tarifs associés ou encore des produits utilisés crée une relation de confiance et évite les mauvaises surprises. Une galerie de réalisations antérieures peut aussi être un atout, permettant de showcase le savoir-faire du salon et d'inspirer les indécis.

L'intégration d'un système de feedback post-rendez-vous est essentiel. Ce retour direct de la clientèle permet d'ajuster les offres, de parfaire la qualité du service et de cerner les attentes de chacun. Après tout, un client satisfait est un client qui reviendra.