Sign in / Join

Autorisation de travail des étrangers en France

La France est une destination très populaire pour la migration économique parmi les personnes originaires d'Europe et d'Afrique. Avant d'embaucher un étranger, il faut vérifier s'il peut travailler légalement dans votre pays. Qui a besoin d'une autorisation de travail et que faire pour l'obtenir ? Consultez la liste nominative des salariés étrangers.

Salariés étrangers en France

Les Européens représentent 64,8 % des migrants économiques en France. Il y en a le plus, car l'emploi de personnes d'autres pays de l'UE ne nécessite pas de procédures compliquées. Embaucher un travailleur d'Asie ou d'Afrique demande plus d'efforts, mais ce n'est pas impossible.

A découvrir également : Où placer le service militaire dans un CV ?

Autorisation de travail d’un étranger - permis de travail

Tout étranger venu travailler en France doit être en possession d'une autorisation de travail (permis de travail) ou autre document lui permettant de travailler légalement dans ce pays.

Voici les documents qui permettent à un étranger de travailler légalement en France :

A voir aussi : Comment ouvrir un salon de coiffure en France ?

  • visa
  • titre de séjour
  • document distinct du document de séjour

L'obtention d'un permis de travail est différente selon le pays d'origine de l'émigrant. Qui a besoin d'une autorisation de travail en France et qui la reçoit automatiquement ?

Liste nominative des salariés étrangers soumis à autorisation de travail

Selon service-public.fr :

L’étranger doit avoir une autorisation de travail ou être originaire d’un pays pour lesquels l’autorisation de travail n’est pas obligatoire.

La liste des pays dont les citoyens n'ont pas besoin de demander une autorisation de travail en France comprend tous les pays faisant partie de l'Espace Économique Européen (EEE) :

  • 27 pays de l’Union Européenne (Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Saint Martin, Slovénie, Slovaquie, Suède, Suisse)
  • Andorre
  • Islande
  • Liechtenstein
  • Monaco
  • Norvège
  • Saint-Marin

Un ressortissant d'un pays ne figurant pas sur cette liste est tenu de demander une autorisation de travail en France.

Comment demander une autorisation de travail en ligne ?

C'est l'employeur qui est chargé d'organiser l'autorisation de travail pour un étranger qui souhaite être employé dans son entreprise. La plupart des formalités peuvent se faire en ligne sur ce lien : DEMANDE D’AUTORISATION DE TRAVAIL

La soumission de la demande se déroule en 8 étapes. L'employeur est tenu de fournir les informations suivantes et de joindre les documents pertinents :

  • Informations sur l'entreprise (coordonnées, etc.)
  • Type de recrutement
  • Données du futur employé
  • Emploi proposé
  • Contrat proposé
  • Joindre les justificatifs
  • Joindre un récapitulatif
  • Confirmer la demande

Vous souhaitez embaucher un étranger dans votre entreprise ?

Trouvez des employés sur europa.jobs !