Sign in / Join

Comment financer une nouvelle entreprise : 5 solutions

La création d’une entreprise n’est pas une tâche simple. Elle demande assez de temps, mais aussi un financement conséquent pour son démarrage. Parmi les meilleures solutions de financement disponibles, le prêt bancaire et le Crowdfunding sont des moyens très plébiscités. Vous souhaitez lancer une nouvelle entreprise et avez besoin de financement ? Voici les meilleures solutions pour financer la création de votre enseigne.

    A lire en complément : Entreprise : Pourquoi choisir un cabinet de recrutement en architecture ?

  1. Solliciter un crédit bancaire

Le prêt personnel en ligne est l’une des solutions les plus fiables pour financer la création d’une nouvelle structure. En effet, il existe plusieurs banques en ligne qui offrent des crédits aux entrepreneurs qui désirent installer leurs nouvelles entreprises.

Optez pour une structure financière reconnue comme leader de ce type de service. Elle doit offrir la possibilité à ses clients de faire des achats sur toutes les plateformes et leur proposer également un prêt personnel et un prêt instantané pour le financement de leur entreprise.

A lire en complément : Comment développer un personnel proactif

En plus de ces services, cette banque en ligne propose une multitude d’assurances, dont les assurances scolaires. Elles aident aussi leurs clients à financer les loisirs, l’achat de véhicule, etc. La bonne nouvelle est que le taux d’intérêt proposé par cette structure financière est très intéressant. Il suffit de faire une souscription auprès d'elle pour bénéficier de tous ces avantages.

  1. L’apport personnel

Pour lancer une nouvelle structure, l’apport personnel est aussi une solution de financement non négligeable. Cette méthode de financement est la plus connue et la plus simple à mettre en place, car elle ne nécessite pas l’intervention d'un tiers.

En réalité, il n’est pas évident de monter une entreprise sans un minimum de fonds. Bien sûr, vous devez avoir un montant minimum à investir afin de gagner la confiance de vos futurs collaborateurs.

En outre, lorsque vous avez un apport personnel, cela vous donne une certaine crédibilité aux yeux d'éventuels investisseurs, fournisseurs ou partenaires.

  1. Les aides et les subventions

Le crédit bancaire et l’apport personnel ne sont pas les seules solutions pour financer une nouvelle entreprise. Vous pouvez aussi bénéficier d'aides et de subventions fournies par un organisme. Généralement, les aides financières proviennent de l’État, des collectivités locales ou des organisations non gouvernementales.

Il existe une panoplie de ces structures d’accompagnement à la création d’entreprises que vous pouvez saisir pour bénéficier d'aides. Elles peuvent prendre la forme :

  • De
    prêts à moyen ou à long terme,
  • D’aide
    fiscale de l’État,
  • De
    cautionnement.

En ce qui concerne les subventions, elles viennent du gouvernement ou de l’Union européenne. Selon la région et la zone d’implantation de votre entreprise, la subvention peut varier. De même, notez que les processus de substitution à la création d’entreprises semblent longs et difficiles. Vous devez donc être patient.

  1. Le crowdfunding et le crowdlending

Aussi appelé financement participatif, le crowdfunding est une solution qui consiste à trouver les fonds de démarrage d’entreprise sur les sites de crowdfunding sans engagement. Cette méthode peut vous aider à récolter une importante somme d’argent pour lancer votre nouvelle entreprise. Il suffit de mentionner le montant total de votre investissement afin que les contributeurs puissent se manifester.

Il convient de noter que le crowdfunding peut correspondre à un don, à un prêt ou à un investissement. Son véritable avantage est qu’il permet d’être à l’abri des risques tout en bénéficiant d’un financement.

À l’inverse du crowdfunding, le crowdlending quant à lui est un investissement participatif obtenu sous forme de prêt. Il est très avantageux en raison de son taux d’intérêt qui est relativement bas.

  1. Les business angels

Vous pouvez aussi choisir cette solution pour avoir les financements nécessaires pour démarrer votre entreprise. En effet, cette approche consiste à bénéficier d'investissements de la part d’un cadre d’entreprise qui est intéressé par votre projet. En activité ou retraité, ce cadre peut aussi vous prodiguer des conseils de gestion et de développement pour le bon fonctionnement de votre structure.

En somme, il existe une panoplie de solutions qui permettent de bénéficier d’un financement pour lancer une nouvelle entreprise. Le choix de l'une de ces solutions peut se faire selon vos convenances et en fonction des moyens de financement disponibles dans votre région.

Le leasing ou la location avec option d'achat

Le leasing ou la location avec option d'achat est une autre solution de financement que vous pouvez envisager pour votre nouvelle entreprise. Cette approche consiste à louer un équipement ou un bien immobilier moyennant le paiement d'un loyer mensuel, généralement sur une période pouvant aller jusqu'à cinq ans.

Toutefois, contrairement à la location simple, cette formule offre la possibilité à l’entreprise locataire de racheter le bien en question au terme du contrat de location. Cela peut constituer une véritable opportunité pour les entreprises qui ne disposent pas des fonds nécessaires pour acquérir directement un bien utile à leur activité.

Cette solution présente aussi certains avantages fiscaux et financiers importants. Effectivement, pendant toute la durée du contrat de location, les versements effectués peuvent être considérés comme des charges déductibles fiscalement et contribuent donc à réduire le montant imposable de l’entreprise locataire.

Il faut être vigilant lorsqu'on opte pour cette solution, car elle peut comporter certains risques financiers si l'entreprise n'est pas capable d'honorer ses engagements contractuels envers son bailleur. Il faut noter que cette option peut coûter plus cher qu'un achat direct sur le long terme.

Donc, si vous décidez d'utiliser cette technique comme moyen de financement, assurez-vous non seulement que vos finances sont saines, mais aussi que cela correspond parfaitement aux besoins immédiats et futurs de votre entreprise.

La vente de parts sociales ou d'actions de l'entreprise à des investisseurs privés

Au-delà des solutions de financement traditionnelles telles que les prêts bancaires et le leasing, il existe aussi d'autres options intéressantes pour les entrepreneurs en herbe cherchant à financer leur nouvelle entreprise. Parmi celles-ci figure la vente de parts sociales ou d'actions de l'entreprise à des investisseurs privés.

Lorsque vous vendez des parts sociales ou des actions de votre entreprise, vous partagez la propriété avec les investisseurs qui ont acheté ces titres. En retour, ils bénéficient d'un pourcentage des profits générés par l'entreprise ainsi que du droit de voter sur certaines décisions importantes liées à l'activité.

Cela peut sembler risqué au premier abord, mais cela peut être une opportunité précieuse pour trouver un moyen non seulement de financer votre entreprise mais aussi d'enrichir votre réseau professionnel grâce aux contacts établis lors du processus.

Pour commencer ce type de transaction financière, il faut bien connaître les besoins de l'entrepreneur comme ceux de l'acheteur (investisseur).

Il faut noter que la vente de parts sociales et d'actions n'est pas une option à prendre à la légère. Elle peut être complexe et exigeante en termes juridiques, ce qui rend l'aide d'un avocat spécialisé dans le domaine des investissements recommandée.

Il faut rappeler que cette solution offre un potentiel immense pour les entrepreneurs cherchant à financer leur entreprise tout en élargissant leurs réseaux professionnels. Toutefois, il ne faut pas oublier qu'il s'agit aussi d'une option risquée pour les deux parties impliquées.