Sign in / Join

Prix du bilan de compétences : ce qu'il faut savoir avant de se lancer

Le bilan de compétences permet de faire le point sur ses compétences professionnelles et personnelles pour envisager une évolution de carrière ou une reconversion. Le coût d'un bilan de compétences varie entre 1 000 et 2 500 euros, selon les organismes sélectionnés. Plusieurs financements sont possibles, comme le CPF ou le plan de formation de l'entreprise. Pour choisir son organisme, vous devez vérifier sa certification, son expérience et son accompagnement personnalisé. Il faut bien se renseigner pour trouver l'organisme qui convient le mieux à ses besoins et à son budget.

Bilan de compétences : définition et intérêt pour votre carrière

Le bilan de compétences est une méthode d'analyse permettant à chacun d'évaluer ses compétences, aptitudes et aspirations professionnelles ainsi que sa personnalité en vue de définir un projet professionnel. Il peut être réalisé dans le cadre d'une reconversion professionnelle ou pour envisager une évolution de carrière.

Lire également : Le métier de doubleur de voix vous intéresse ? Pourquoi ne pas suivre une formation ?

Cette démarche se déroule en plusieurs étapes qui peuvent s'étaler sur plusieurs semaines voire des mois. Elle commence par la phase préliminaire durant laquelle l'organisme réalise un entretien individuel afin de comprendre les attentes du client et lui présenter le déroulement du bilan.

Vient la phase d'investigation durant laquelle différentes techniques sont utilisées telles que des tests psychotechniques, des mises en situation professionnelle, mais aussi des échanges avec un conseiller spécialisé.

A découvrir également : L'impact crucial de la formation continue sur votre carrière professionnelle

La dernière étape consiste en la restitution auprès du client du rapport final faisant ressortir les résultats obtenus pendant les phases précédentes ainsi qu'un plan d'action personnalisé.

Il faut noter que cette démarche doit être effectuée par un organisme certifié « Bilan de Compétences ». Le coût varie entre 1 000 et 2 500 euros selon les organismes sélectionnés. Il faut choisir l'organisme adéquat répondant à ses besoins tant sur le plan financier que personnel.

Bilan de compétences : combien ça coûte

Le prix du bilan de compétences peut varier en fonction des prestations proposées par l'organisme choisi ainsi que selon la région géographique. Effectivement, les tarifs peuvent être plus élevés dans les grandes villes comme Paris ou Lyon où la demande est forte et le coût de la vie est plus important.

Vous devez bien vérifier ce qui est inclus dans le tarif annoncé : combien d'heures sont allouées à chaque étape, quel type de tests sera utilisé, quelle expertise ont les conseillers... Autant d'éléments qui peuvent influencer sur la qualité et l'utilité réelle du bilan effectué.

Pour financer cette démarche, plusieurs options s'offrent au salarié ou au demandeur d'emploi. Il peut se tourner vers son employeur si celui-ci propose une prise en charge partielle ou totale des frais liés à un bilan de compétences. De même, pour les personnes sans emploi, différentes aides financières existent, notamment avec Pôle Emploi via le Compte Personnel de Formation (CPF). Ce dernier permet aux travailleurs indépendants et micro-entrepreneurs de financer leur propre bilan professionnel.

Au-delà du coût financier engendré par cette démarche, vous devez prendre en compte l'investissement personnel que cela implique. Le temps passé lors des différents entretiens et tests doit être vu comme une véritable opportunité pour mieux se connaître soi-même, mais aussi pour définir ses objectifs professionnels futurs.

Réaliser un bilan de compétences nécessite un investissement financier, mais surtout personnel important, qu'il ne faut pas négliger. Cela peut cependant être un excellent moyen de lever les doutes et de clarifier ses objectifs professionnels basés sur une meilleure connaissance de soi.

Financer son bilan de compétences : les différentes options

Vous devez bien vous renseigner sur les différents organismes proposant des bilans de compétences, afin d'optimiser vos chances de réussite. Vous devez déterminer le budget alloué à cette démarche et envisager toutes les possibilités pour le financer.

En cas de prise en charge partielle ou totale par l'employeur, il est recommandé d'échanger avec celui-ci sur les objectifs visés par ce bilan. L'entreprise peut ainsi mieux comprendre vos besoins professionnels et vous accompagner dans votre projet.

Dans le cas où vous devez financer intégralement votre bilan professionnel, plusieurs solutions s'offrent à vous. Vous pouvez utiliser votre compte personnel de formation (CPF), qui permet aux travailleurs indépendants et micro-entrepreneurs de bénéficier d'un crédit annuel pour se former tout au long de leur vie professionnelle. Le CPF peut être utilisé pour payer tout ou une partie du coût du bilan.

Les personnes inscrites à Pôle Emploi peuvent aussi bénéficier d'une aide financière grâce au Compte Personnel de Formation-Personnes handicapées (CPF-PH) ou encore via la Préparation Opérationnelle à l'Emploi Individuelle (POEI). Ces dispositifs visent à aider les demandeurs d'emploi dans leur recherche active en leur fournissant des outils pour évaluer leurs compétences et trouver des pistes ciblées vers un emploi correspondant plus précisément à leurs aspirations professionnelles.

Autre solution possible : faire appel aux OPCA, Organismes Paritaires Collecteurs Agréés, auxquels sont affiliés tous les employeurs en France ; ces organisations assurent notamment la collecte des fonds destinés à la formation professionnelle continue des salariés. Elles peuvent ainsi accompagner les personnes qui souhaitent réaliser un bilan de compétences dans leur démarche et proposer des aides financières.

Certains organismes proposent aussi d'échelonner le paiement du bilan sur plusieurs mois afin de faciliter la prise en charge des frais pour les particuliers.

Vous devez bien réfléchir à votre projet professionnel avant de vous lancer dans un tel processus afin de déterminer celui qui vous correspondra le mieux. Prenez soin aussi de vérifier que votre choix sera compatible avec vos contraintes personnelles (délais, distance...) ou encore budgétaires.

Choisir son organisme de bilan de compétences : critères à prendre en compte

Une fois que vous avez déterminé le budget alloué à votre bilan de compétences, pensez à bien pouvoir comparer les différents organismes sur un pied d'égalité.

Renseignez-vous sur les retours d'autres personnes ayant déjà réalisé un bilan auprès de cet organisme. Les avis positifs ou négatifs peuvent vous aider dans votre choix final.

Il peut aussi être judicieux de vérifier si l'organisme propose des séances préliminaires gratuites ou encore s'il propose un accompagnement personnalisé tout au long du processus (réunions individuelles avec le conseiller...) afin de garantir une meilleure prise en charge durant toute la démarche.

Prenez soin aussi d'étudier les offres promotionnelles éventuellement proposées par certains organismes pour profiter pleinement de votre investissement financier. Gardez toujours en tête qu'un bon bilan professionnel peut représenter un véritable tournant dans une carrière professionnelle, pensez à bien choisir l'organisme le plus adapté à vos attentes.